Obtenir le label Tourisme & Handicap

Tourisme et Handicap Tourisme & Handicap

Quelles sont les étapes jusqu’à l’obtention du label ?

1 - La demande de labellisation

Le professionnel du tourisme candidat à la labellisation prend contact avec l'Agence Départementale du Tourisme de Touraine pour signifier son intérêt pour la démarche de labellisation. L'Agence Départementale du Tourisme de Touraine lui adressera en réponse un « questionnaire d’auto-évaluation ».

Ce document permettra au professionnel du tourisme de s’auto évaluer en confrontant les prestations offertes par son établissement aux critères d’accessibilité demandés pour les 4 types de handicap : moteur, visuel, auditif et mental. Dûment complété, il sera renvoyé au service Tourisme pour analyse et instruction.

En fonction des résultats de cette analyse par l'Agence Départementale du Tourisme de Touraine, deux hypothèses possibles :

  • l’évaluation fait ressortir suffisamment de points positifs et une visite est programmée dans les trois mois suivant la réception du questionnaire,
  • l’évaluation fait ressortir une majorité de points négatifs et le service Tourisme propose un accompagnement-conseil pour des démarches d’amélioration de la prestation au vu des critères « Tourisme & Handicap », sous réserve d’un engagement du professionnel sur les actions qu’il souhaite entreprendre.
2 - La visite d’évaluation

L’évaluation de l’équipement du prestataire-candidat est effectuée par un binôme d’évaluateurs formés spécifiquement et chargés d’apprécier l’accessibilité pour les 4 principaux types de handicaps en fonction des critères nationaux spécifiques au label « Tourisme & Handicap ».

3 - La commission technique locale

Elle se réunit sous l’autorité de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi du Centre (DIRECCTE Centre) et se compose de représentants des associations de personnes handicapées et de professionnels du tourisme. Elle émet un avis sur la labellisation de l’équipement à partir des conclusions de l’évaluation.

4 - L’attribution du label

Le label est attribué par la commission nationale d’après l’avis de la commission technique locale. Elle assure l’uniformité de l’application des dispositions du label.

Le label peut être accordé pour deux, trois ou quatre types de handicap.
Une charte d’engagement du labellisé est alors signée pour 5 ans entre le prestataire et l’association Tourisme et Handicaps. Si les clauses de la charte ne sont pas respectées, le label peut être retiré à tout moment.

D’autre part, l’association Tourisme et Handicaps propose au prestataire la location d’une plaque signalétique à apposer sur son site.

5 - En cas de réponse défavorable

Si le label n’est pas attribué, le professionnel peut s’engager dans une démarche d’adaptation de son équipement avec l’aide et le suivi de la commission technique locale.

Cette dernière proposera un soutien et des conseils de services compétents et d’associations spécialisées, avec pour objectif une meilleure adaptation de l’offre du professionnel aux critères pouvant déboucher sur une labellisation future, en contrepartie, d’un engagement du candidat sur les actions qu’il souhaite entreprendre.

Téléchargements

Cahiers des charges du label

 
Ici, vivre est un art